Urgent besoin de main-d'oeuvre

Comme les agriculteurs, les transformateurs agroalimentaires aident les Québécois à satisfaire un besoin essentiel : manger.

Dans le secteur de la transformation alimentaire, entre 4 000 et 6 000 emplois devraient être créés annuellement au cours des cinq prochaines années.

Environ la moitié pourvoira des postes laissés vacants par les départs à la retraite, puisque plus du tiers des travailleurs ont 45 ans ou plus.

Les électromécaniciens et les opérateurs d’équipements de production en transformation alimentaire font partie des travailleurs recherchés.